Epilation Définitive

Mis à jour : 12 déc. 2020

EPILATION LASER

Pour les personnes qui en ont assez de se raser, de s’épiler et d’utiliser la cire pour éliminer les poils indésirables, l’épilation laser est devenue l’option de référence, une solution idéale. L’épilation continue d’être le traitement laser esthétique n°1 a travers le monde. ​Le  faisceau laser traverse la peau pour cibler la mélanine du poil. L’énergie transmise provoque alors une élévation de la température dans les follicules pileux entraînant leur destruction. Le Laser Elite associe un Alexandrite 755 nm pour les peaux claires et un ND YAG 1064 nm pour les peaux foncées Laser de fabrication américaine Numero 1 Au monde Après 2 séances, il faut compter une perte de 50% des poils et de 80-90%à l’issue des 5-10 séances.

Actuellement, le laser Cynosure Elite + et le système le plus polyvalent existant sur le marché, grâce à sa double longueur d’onde, ce qui lui permet de traiter tous les phototypes. C’est pourquoi, nous avons fait le choix du laser Cynosure Elite + pour nos soins d’épilation laser. L’épilation au laser est un acte médical qui doit être effectué sous la responsabilité d’un spécialiste. Qu’est ce que l’épilation définitive au laser? L’épilation laser doit permettre une thermo-coagulation assez puissante et profonde pour détruire les deux tiers inférieurs des follicules pileux. Cette action permettra une épilation définitive : la zone traitée sera stérilisée et les nouveaux poils ne pourront pas s’implanter. Si l’épilation laser est efficace sur tout type de peau avec des poils foncés : une peau claire et des poils foncés présentent le contexte idéal et de bonnes conditions pour l’épilation laser. Poils blanc ou roux ne peuvent être épilés au laser. Le laser vise la mélanine qui colore les poils. La mélanine contenue dans le bulbe absorbera l’énergie du laser qu’elle transformera en chaleur. Pour dénaturer la « zone germinative », l’épilation laser permet de produire une montée de température du bulge et de la matrice au-delà du seuil de coagulation cellulaire (au moins 150 degrés) tout en évitant de produire la moindre lésion sur la peau. C’est ce qu’on appelle la photo thermolyse sélective.



Comment ça marche? Le laser diffuse un faisceau lumineux dont la longueur d’onde a pour cible la mélanine, un des constituants du poil. Cette lumière se transforme en chaleur et pénètre la couche superficielle de la peau, pour atteindre le follicule pileux et le neutraliser, tout en respectant votre peau. L’énergie lumineuse du faisceau laser est absorbée par la mélanine (pigment qui colore le poil) dont est gorgé le bulge en phase anagène. La lumière est convertie en chaleur. La température doit être suffisante pour obtenir l’épilation définitive. Chaque traitement nécessite une consultation et une prise en charge réalisée par notre médecin. Lors de ce premier entretien, le Dr Qaboul analyse le phototype de peau, la teinte des poils et vérifie que toutes les conditions sont réunies pour que l’épilation laser soit efficace et présente le meilleur rapport risque/bénéfice. La longueur d’onde utilisée est différente selon le phototype et la couleur des poils : • Phototypes I à III (peau claire/intermédiaire et poils clairs/châtains) : Laser Alexandrite Longueur d’onde : 755 nm • Phototypes IV à VI (peau mate/noire et poils bruns) : Laser Nd-YAG Longueur d’onde : 1064 nm


L’organisation des séances Le poil évolue de façon cyclique qui diffère d’un endroit à l’autre du corps, selon l’âge et l’individu. Nous naissons tous avec un capital pileux de quelque cinq millions de follicules sur le corps qui sont inégalement répartis de la chevelure aux jambes. Les tiges pilaires suivent un cycle de vie de 4 mois à plusieurs années au cours duquel elles naissent, deviennent adultes, vieillissent et meurent. Le cycle pilaire se perpétue grâce à la matrice germinative et au bulge qui sont responsables de la repousse de nouveaux poils. Au même moment et sur une même zone du corps, cohabitent des « poils » dans les 3 phases de leur vie: La phase anagène = séance laser efficace : C’est la phase de croissance qui aboutit à la formation d’un nouveau poil. Elle dure entre un et trois mois pour les poils. La phase anagène est la seule phase du cycle pilaire ou la racine est chargée de mélanine qui absorbera la lumière laser. La phase télogène = séance laser inefficace : Elle dure entre 3 mois et 6 mois avant d’aboutir à la chute du poil. C’est une phase de repos durant laquelle le poil tombe en préparation du développement d’un nouveau poil. Les poils en phase télogène (mort) seront ciblés à un autre moment du cycle pilaire. La phase catagène = séance laser inefficace : Elle est courte et transitoire, elle marque le début de l’involution du poil lorsque le bulbe (partie inférieure du poil) remonte vers la surface cutanée où il sera expulsé. Les poils en phase catagène (reconstitution) seront ciblés à un autre moment du cycle pilaire. La première condition pour obtenir l’épilation définitive d’une zone est d’intervenir au moment où le poil est en phase de croissance. A un moment donné, 10 à 30% de la pilosité d’une zone est en phase de croissance. Lors d’une séance, seuls ces poils donc susceptibles d’être détruits par le traitement au laser. Un cycle pilaire dure de 4 à 18 mois en fonction de la localisation sur le corps. Plusieurs séances sont nécessaires pour atteindre tous les poils car sur une même zone de peau les trois phases coexistent, mais seule une faible proportion de 30 à 50% de poils est au repos, assurant le maintien en permanence de la chevelure ou de la pilosité.

Contres Indications Avant tout début de traitement, la première consultation permettra de repérer les éventuelles contre-indications citées ci-dessous : • Bronzage • Traitement photo sensibilisant (roacutane, cortisone, antibiotique…) • Herpès • Infections ou maladies cutanées • Lésions cutanées • Tatouage • Grossesse • Période d’allaitement Les effets secondaires les plus fréquents comme une légère irritation, démangeaison ou gonflement de la peau, s’estompent au fur et à mesure des heures suivant la séance.



21 vues0 commentaire