La gynécomastie

gynecomastie-homme-dr-petit-chirurgien-e

La gynécomastie est une augmentation du volume mammaire chez l'homme, conséquence d'une hyperplasie bénigne du tissu glandulaire mammaire, unilatérale ou bilatérale. Elle est le symptôme d'un déséquilibre hormonal entre androgènes et estrogènes, au profit de ces derniers.

 

La gynécomastie est bien plus fréquente qu’on peut le penser puisqu’elle touche plus de la moitié des hommes et provoque un mal-être à ne pas sousestimer. Cette pathologie peut tout à fait être corrigée, qu’elle soit idiopathique (c’est à dire sans cause trouvée) ou consécutive à une production anormale d’hormones liée à un traitement médicamenteux ou non.

 

Les résultats d’une exérèse chirurgicale de la glande sont radicaux et définitifs pour les cas de gynécomastie glandulaire. En effet, la glande complètement retirée, ne reviendra plus. Il en est de même pour les formes à composante graisseuse prédominante traitée par lipoaspiration (les cellules graisseuses appelées “adipocytes” ne se divisant pas à l’âge adulte). Ainsi, en cas d’hypertrophie de la poitrine, le retrait complet de la glande et de la graisse mettra à l’abri pour le long cours le patient d’une quelconque récidive.

 

Outre le confort physique, l’opération de gynécomastie apporte au patient un bénéfice psychologique considérable, le patient retrouvant une poitrine masculine, qui épouse les muscles pectoraux.

Déroulement de l’intervention

Le traitement de la gynécomastie chez l’homme par opération chirurgicale donne de très bons résultats. Bien que l’opération soit rapide, il y a tout de même des suites opératoires à surveiller.

Le résultat est visible immédiatement, mais il n’atteint son plein potentiel que quelques mois après la chirurgie.