Implants fessiers

vb.jpg

A l’instar de l’augmentation mammaire, les prothèses de fesses ou implants fessiers ont vu leur demande exploser ces dernières années grâce aux nouvelles icônes des réseaux sociaux notamment. Les indications habituelles à la pose d’implants de fesses sont un fessier pas suffisamment rebondi (fesses plates), une hémiplégie, voire un amaigrissement important.

La consultation initiale revêt une énorme importance dans la mesure où elle permet au chirurgien après un examen clinique de qualité de définir avec la patiente le volume qu’il sera possible de poser. Ce volume est dépendant de la surface du muscle grand fessier. En théorie, le muscle doit recouvrir l’implant dans son intégralité si on veut un résultat naturel ou l’implant fessier ne se voit pas et ne se sent pas. Les volumes usuels vont de 250ml à 500ml et c’est votre chirurgien qui vous conseillera au mieux en fonction de votre morphologie.

Les implants ont une enveloppe en silicone comme les implants mammaires. Ils se différencient de ceux-ci par l’épaisseur de leur enveloppe et un gel plus ferme, en raison des fortes contraintes physiques qu’ils subissent.

Déroulement de l’intervention

La durée d’hospitalisation est de 48 heures en moyenne et la durée de l’intervention est de deux heures environ. Vous serez hospitalisée le matin de votre intervention qui va se dérouler sous anesthésie générale.